12/07/2005

duel fantôme

Je connais l'endroit sur le bout des doigts...
Il y a exactement 107 pas de la porte de dérrière jusqu'au grillage.
107 pas que je fais souvent, le plus souvent, les yeux fermés. Pour me faire la surprise.
Au 107eme pas je m'assois. Et je choisi le moment pour ouvrir les yeux.
 
Hier soir elle m'a dit bonjour calmement...L'air est doux. C'est un endroit que j'aime vraiment beaucoup ici dans le parc du centre. Il est retiré du batiment et donne directement sur le Golfe du Morbihan.
J'aime venir ici pour m'isoler vraiment.
 
Je me sens partagée, prise par la dualité de mes sentiments en ce moment.
Je sors dans une quinzaine de jours...
Plus d'an an...Merde alors...Plus d'un an enfermée...
Et là, hop, dans quinze jours, je suis dehors !
Je me sens bien avec ça.
 
Et puis voilà, comme pour tout ce que je fais tout le temps, il faut que j'y oppose ce qui ne va pas dans le même sens...
 
Je sors...
revoilà les mêmes angoisses qu'avant : la vie dehors, ou plutot dans le système...c'est comment ?
Et puis les gens ici, ma famille là juste dérrière moi, avec qui j'ai traversée tellement d'épreuves, partagée tellement de bons souvenirs...Ma Cécile, qui depuis hier ne me parle plus beaucoup.
J'essaie de ne pas trop en parler avec elle pour le moment, je sens qu'elle n'est pas prète à le faire.
Pourtant j'ai déjà envie de crier partout, de sauter dans les couloirs, de les prendre dans mes bras...
 
Et puis, au delà de ça, je dis véritablement adieu à mon ancienne vie...
"t'as payée ta dette"...qu'elle m'a dit ma grand mère...
Je sais pas trop ou j'en suis avec ça...
 
Bientot il y a un gros vide aussi...Ma guérison s'est nourrie de projets dans lesquels ma Maman et Léa avaient toutes les deux leurs places...Il me faut vite en avoir d'autres, pour ne pas avoir trop de peine lorsque dans 15 jours, quand la porte s'ouvrira, je verrais mon papa, seul, avec clarisse et lili...
J'aurais tellement aimée qu'elles puissent être là.
 
C'est difficile d'être autant partagée entre joie et peine.
 
Antoine me rejoint...s'assied près de moi...
Pas un mot. Il scrute l'horizon tout comme moi...Puis il s'allonge sur le dos dans un gros soupir.
 
"-tu sais cécile elle t'en veux pas de sortir...elle prend conscience que pour elle aussi c'est possible. Je crois qu'elle avait pas bien saisi que vous aviez à partir d'ici un jour.
- tu crois ?
- bien sur ! ça va la booster tu vas voir...elle va vouloir sortir encore plus vite une fois que tu sera partie...
(silence. J'espère tellement que c'est vrai!)
- Tu sais ma belle, ça fait 4 ans maintenant que je suis là et que je vous vois défiler là. Tous les mois j'en ai vu arriver, des filles, des mecs. En tout et pour tout je me suis occupé de 31 tox.
31 ! tu te rends compte ? A moi seul...
c'est trop, c'est beaucoup trop...sur les 31 y'en a 13 qui ont replongé. 13 échecs...c'est trop ça aussi.
Mais y'a un truc qu'a changé avec toi...tu vas me manquer tu sais ...
- tu vas me manquer aussi Antoine !
 
Je me met à pleurer. de gros grélons. Je vide quelques poids.
Je suis arrivée au bout du parcours. Putain j'y suis arrivée.
Je repense à toutes ces fois ou je me suis détruite...ça me parait tellement loin maintenant.
Je suis au bout. Je suis bien accompagnée.
Je me sens super fière de moi.

09:51 Écrit par emi | Lien permanent | Commentaires (22) |  Facebook |

Commentaires

... Il y a des moments nostalgiques dans la vie ... ça fait rire, ça fait pleurer ... mais il faut en garder que les bons souvenirs ... tellement de souvenirs ... et ça ça vaut de l'or ...
Profites bien de ces 15 jours ... des gens que tu apprécies ...
Bonne journée ... bises ...

Écrit par : POussie (Béa) | 12/07/2005

... Fière...
Et ben tu peux l'être, tout d'abord parce que c'est ton droit le plus stricte et ensuite parce que ce que toi tu as fais, à mon avis, il n'y en a pas beaucoup qui auraient su le faire...

Bisous

Écrit par : Piero | 12/07/2005

... tu peux...

Écrit par : paikanne | 12/07/2005

hep ma belle Je sais que je te laisse pas souvent des commentaires ici ma jolie. Mais je suis là aussi souvent que je peux !
Et puis j'ai le privilège moi de t'avoir quand je veux au téléphone, de te voir désormais tous les week-end. Je te laisserais pas tomber. C'est fini.
Je crois que j'ai pas compris quand ça t'es arrivée.
Maintenant je sais que tout ça a été difficile.
Tu m'as donné une sacrée leçon de vie Emi tu sais. A moi et à beaucoup d'entre nous.
Ta maman me manque à moi aussi, comme à nous tous. Et c'est encore plus difficile quand on te vois; parce que tout en toi est "elle".
Ta place est prète chez moi...c'est quand tu veux.
Je t'aime.

Écrit par : sista d | 12/07/2005

MAIS TU PEUX EMI ! ...être fière de toi ^^....pis je serais pas là quand tu sortiras, je serais pô là...merde....J'pourrais pas te dire aurevoir....je serais en vacance, j'penserais à toi( surtout que si ma géographie ne me trompe pas, je serais dans le coin...)

Fin voilà, quoi....bravo Emi, t'es quasi au bout !

bisouuuuxxx

Écrit par : Miss Ever' | 12/07/2005

c clair !!! que tu peux l'être !! tu mérites bien cette sortie !!! Sois en sur !! (mais t'as as pas eu besoin de moi pr le savoir ;) )


Et chouette le nouveau choix musical ;)

Écrit par : flow | 12/07/2005

hello.... Salut Emi....
je n'ai encore jamais posté... J'ai découvert ton blog il y a moins d'une semaine, et j'ai tout lu... parfois meme relu. J'ai ris, versé une larme en me laissant guider par tes mots.
Comme beaucoup d'autres, Emi, je veux te dire bravo! Bravo et merci.
Bravo pour ton courage, pour ta force, ta joie de vivre, tes peines....
Comme tu le disais, tu es vivante, tu pétilles, tu rayonnes même si la vie n'est pas toujours une ligne droite, tu as vaincu plus fort que toi, et c'est toi qui est forte maintenant.
Et MERCI pour cette leçon de vie que tu nous donnes à chaque post.

Courage pour ces deux semaines avant ta sortie, n'oublie rien! Fait tout ce que tu veux faire avant de partir au centre, dis aux gens que tu les aimes....
Et une fois dehors.... LA vie t'ouvre les bras. Tu n'as pas peut-être pas de CV en béton, mais la volonté fait parfois bien plus qu'un bout de papier. Vu la rage de vaincre et d'avanacer qui t'habite, je suis sûre que tu trouveras ta voie!

Bon vent Emi, bon courage et bonne m... pour ta nouvelle vie qui t'ouvre les bras!

Écrit par : Mine | 12/07/2005

Oui, fière de toi tu peux l'être et comment donc ! Mais le chemin n'est pas terminé, tu le sens toi même. C'est fou cette espèce d'institutionalisation de la privation de liberté. C'est que quelque part, parfois on s'y habitue et la crainte alors de retrouver cette liberté si souvent contaignante, elle aussi, fait peur, angoisse.
La folie des grands espaces après la boite béton est -elle folie?
Mais ce que je devines chez toi, émi, c'est que tu as retrouvé le bon sens de l'agriculteur et qu'importe la terre tu trouveras la richesse du blé d'autrui. Parce que tu as un coeur avec la mélodie d'aimer.
Et puis merde, vis avec la vue de la raison, mais surtout celle du coeur.
Tu es fantastique Emi. Je te salue.

Écrit par : mik | 12/07/2005

Evidemment que tu peux être fière de toi... J'ai connu à travers ce blog, la Emi rebelle qui s'est tranformée au cours des jours et des mois en la Emi touchante, emouvante et apaisée par ses démons.
Voilà
Tu m'as encore touchée, une fois de plus
Je te jure , Emi, tu as un réél talent d'ecriture.
Allez...
Bientôt libre...
Plus que quelques petits jours..


Tendresse.
Catherine.

Écrit par : Catherine | 12/07/2005

Evidemment que tu peux être fière de toi... J'ai connu à travers ce blog, la Emi rebelle qui s'est tranformée au cours des jours et des mois en la Emi touchante, emouvante et apaisée par ses démons.
Voilà
Tu m'as encore touchée, une fois de plus
Je te jure , Emi, tu as un réél talent d'ecriture.
Allez...
Bientôt libre...
Plus que quelques petits jours..


Tendresse.
Catherine.

Écrit par : Catherine | 12/07/2005

Evidemment que tu peux être fière de toi... J'ai connu à travers ce blog, la Emi rebelle qui s'est tranformée au cours des jours et des mois en la Emi touchante, emouvante et apaisée par ses démons.
Voilà
Tu m'as encore touchée, une fois de plus
Je te jure , Emi, tu as un réél talent d'ecriture.
Allez...
Bientôt libre...
Plus que quelques petits jours..


Tendresse.
Catherine.

SKYNET BUGGUE...

Écrit par : Catherine | 12/07/2005

Bon courage! Ahhhh Internet. On ne sait pas ce qu'on y cherche mais on trouve tout ce qu'on ne cherche pas ;-)

Je viens de voir ton site… pas mal, vraiment, BRAVO ! Bonne idée…

A bientôt,
http://www.kdotv.com/fansite/index.htm

Écrit par : hello ! | 12/07/2005

Life Putain 15 jours !! Force & Honneur.

Écrit par : F. | 12/07/2005

Hé la puce Comme quelques uns, je suis l'un des premiers, quand je vois le chemin parcouru, je n'arrive pas a y croire, la question que je me pose depuis un certain temps (parce que je quiq pas psycholoque) c'est le rôle que ce blog a joué. Tu sais que je t'aime comme ma fille
Je t'embrasse très fort

Écrit par : Yves | 12/07/2005

tu peux être fière de toi Emi comme je le suis souvent de moi en repensant d'ôù je viens mais si peux peux te dire Emi , stp, ne fais pas comme moi , ne te retourne pas devant ceux qui ne veullent pas avancer comme toi, ceux qui vondront te reprendre dans leurs voix, ne les regarde pas , oublie les à jamais pense à toi et à ton nouveau chemin... où seras tu dans 15 jours seras tu là encore pour nous ? ne te soucie pas de ça... vis ta belle vie , elle est devant toi , elle t'attend
je t'embrasse Emi, tu m'auras si fortement EMUE

Écrit par : Ange | 12/07/2005

un petit coucou a 22h47 oui, il est tard
mais Skynet buggue :))
Une pensée pour toi
Et un gros bisous
plus que 14 jours!!!
Tendresse.
Catherine

Écrit par : catherine | 13/07/2005

bonne chance c vrai que tu es touchante et attachante comme fille...
c'est plein de coeur ton petit blog...
plein de vie... de jeunesse...
je veux dire c'est beau...

Écrit par : barnabé | 13/07/2005

/you 14 Jours O_o
Sa avance vite..
Plus que deux semaines..
346 Heures..
20164 Minutes..
Plus qu'un millions de secondes..
/me est avec toi, jusqu'au bout, et au dela ..
You are in my heart forever <3

~Lot of Love~

Écrit par : /me | 14/07/2005

wééééééééé! tu peux l'ètre hin ma lovely,
tu n'est qu'à l'aube de ta vie, et c'est pas armatt qui te le dit, c'est Fabian!
merci pour ces deux derniers jours plus dicifile ( ;)) )!
ca va bcp mieux!

Écrit par : armatt | 14/07/2005

14.... 13....12.... 11...10...9..........

Écrit par : Marty | 14/07/2005

Bloggiste Un ti bonjour matinal,

Je pense à toi, à tes amours, à tes emmerdes

Admiration, et chapeau bas ;+)

a+

Écrit par : hijo de la luna/Pierre | 15/07/2005

;o) Quand la porte va s’ouvrir ferme les yeux prends une grande respiration et fais ce premier pas de liberté !
La pire des chose que je puisse te souhaiter c’est de vivre avec un sourire extra large !

bizzz

ps :
chouette Ridan !!! découverte découverte !!! ;o)

Écrit par : scoodi | 15/07/2005

Les commentaires sont fermés.