05/07/2005

quand t'es pas là...

ca sent le vide autour de moi. Le creux. L'absence.

Quand t'es pas là je m'ennuie et je guette. Je regarde encore, sans cesse. Je tente de me persuader que tu ne viendra pas.

Quand t'es pas là ça sent le souffre.

Pourtant je vais bien, je le sais. Je vais très bien.

Je suis simplement habitée par la hâte d'être encore, un peu "avec toi".

Quand t'es pas là, j'voudrais tes ailes.

J'ai les photos, les archives, le son de ta voix, le mouvements de tes pas, pressés sur vidéo...Mais quand t'es pas là, c'est triste.

Quand t'es pas là c'est bien aussi, parce que j'aspire à te voir revenir.

C'est bien aussi parce ça me fait penser à toi et à tout ça...tout quoi ? tout et pourtant si peu...mais si tant !

Enfin voilà, je pense à toi...même quand t'es pas là.

17:26 Écrit par emi | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |

Commentaires

Y'a comme un vide quand t'es pas là... "Je me sens un peu bizarre, j'y arrive pas, quand t'es pas là..." (Sttellla powaaaa ^^)

Courage, Emi :p (je sais, je peux parler, moi...mais oui :D justement :D...patapé, patapé...)

allez, bisouxxx Miss Emi (tiens, je t'ai jamais dit que, dans un de tes textes, tu étais presque une ODCéenne ? (parano.be powaaa :p) non ? bah voilà ^^)

bzi :*

Écrit par : Miss Ever' | 05/07/2005

... l'absence peut aussi être merveilleuse présence. Ne confonds jamais un vide et un manque...

Écrit par : mik | 05/07/2005

Vie "Dans ce monde, chaque chose a été créée pour l'Homme, et pourtant elles ont toutes deux fonctions". L'Eau coule pour que nous puissions la boire, mais elle est le symbole de la futilité des hommes. L'eau est le reflet de notre Vie, dans tout son glorieux mouvement :

Elle est née dans la pureté des montagnes. Bébés, les cours d'eau babillent et se mettent à courir, pour se transformer avec le temps en jeunes fleuves. Puis ils s'élargissent et ralentissent pour ne plus devenir que des méandres, comme de vieux hommes afin de se jeter dans la mer.dans le Vide Inférieur, ils se confondent et se confondent et se mélangent jusqu'à ce que le soleil les fassent s'envoler et retomber en gouttes d'eau sur les montagnes..."
Asta Khan, shaman des Têtes de Loup

"Le Roi sur le Seuil" - Chap. 12 - p177 - David GEMMEL

Ce texte me parle, [nous parle ?], il est le reflet de cette spiritualité à laquelle j'adhère...

Écrit par : hijo de la luna/Pierre | 06/07/2005

Vie - oubli ;+) Ai saisi trop vite ;+) :

Vie
"Dans ce monde, chaque chose a été créée pour l'Homme, et pourtant elles ont toutes deux fonctions". L'Eau coule pour que nous puissions la boire, mais elle est le symbole de la futilité des hommes. L'eau est le reflet de notre Vie, dans tout son glorieux mouvement :

Elle est née dans la pureté des montagnes. Bébés, les cours d'eau babillent et se mettent à courir, pour se transformer avec le temps en jeunes fleuves. Puis ils s'élargissent et ralentissent pour ne plus devenir que des méandres, comme de vieux hommes afin de se jeter dans la mer.
Comme l'âme des hommes dans le Vide Inférieur, ils se confondent et se confondent et se mélangent jusqu'à ce que le soleil les fassent s'envoler et retomber en gouttes d'eau sur les montagnes..."
Asta Khan, shaman des Têtes de Loup

"Le Roi sur le Seuil" - Chap. 12 - p177 - David GEMMEL

Ce texte me parle, [nous parle ?], il est le reflet de cette spiritualité à laquelle j'adhère...


Comme l'âme des hommes dans le Vide Inférieur

Écrit par : hijo de la luna/Pierre | 06/07/2005

... Et moi, ben je pense à toi....

Bisous

Écrit par : Piero | 06/07/2005

Bisous et tendresse Emi

Écrit par : Clémentine | 06/07/2005

est-ce le manque qui crée l'absence ou l'absence qui crée le manque ?

kissssssss

Écrit par : Nola | 06/07/2005

. Bisoos too doos. :-)

Écrit par : Wineblood | 06/07/2005

très joliment dit little lovely... ...et de là où il est, il se dit la mm chose....j'en suis persuadé!
;)

Écrit par : armatt | 07/07/2005

Les commentaires sont fermés.