16/06/2005

compteurs d'histoires...

Je viens de passer la matinée la plus révélatrice de ces derniers mois...
Je suis rentrée hier, encore énervée par ma rencontre avec celui-dont-on-ne-prononce-pas-le-nom, pour reprendre le nom donné par JK Rowling.
Enervée non pas de l'avoir vu, mais plutot de ne pas avoir pu lui dire tout ce que j'avais vraiment envie...J'aurais pu passer des heures à lui cracher dessus...Soulagée, évidemment, parce que ça fait du bien...Mais pas assez...J'en veux toujours plus...
Antoine aussi l'était. Nous en avons parlé avec Gérard, qui n'as pas forcément approuvé la claque...en tous cas pas officiellement, parce que je crois qu'en réalité il aurait surement aimé la donner lui même...
 
Hier soir, le groupe à été rassemblé à la demande de gérard qui souhaitait nous parler d'un projet.
Il en a parlé à l'ensemble du groupe auquel j'appartient mais il n'avait besoin que de 4 "volontaires désignés"...il savait déjà ce qu'il voulait.
Nadia, Karl, cécile et moi avons été choisis...il nous a brieffé toute la soirée et nous avons passé la nuit à nous préparer.
 
Ce matin, 9 h, nous sommes à l'entrée d'un lycée...chacun d'entre nous quatre s'apprete à se retrouver face à une classe de 30 éléves...certains ayant quasiment notre age...
Raconter notre parcours au travers de la drogue...Les raisons, les tenants et les aboutissants. Donner des informations sur les prod, leur risques, sur les changements de comportements, les incidences qu'ils peuvent avoir, les possibilités d'aide.
 
Nous étions tous angoissés. Gérard a accompagné cécile...encore très fragile...et antoine est resté avec moi.
 
c'est loin l'école pour moi...très loin, trop loin.
J'ai regretté cette odeur de cahier, ces silences dans les couloirs. J'ai regretté de ne pas y être restée davantage.
J'entre dans la classe. Il y a deux profs. L'un est prof de français et l'autre de droit et d'économie. cette intervention se fait sur la demande du chef d'établissement qui nous a accueilli à l'entrée et qui vient nous préenter dans la classe avec laquelle nous allons débattre.
 
J'ai devant moi une trentaine de paires d'yeux...Qui jaugent, qui observent. J'entends les chuchotements du départ, je vois les petits rictus de quelques pétasses embourgeoisées au fond de la classe. Mais je vois aussi les yeux demandeurs, interrogateurs de ceux qui, sans l'ombre d'un doute, sont des consommateurs. L'un d'entre eux prend surement de la coke, c'est écrit sur son visage.
Je les observe moi aussi...j'aurais pu être l'un d'entre eux...
 
Je me présente en deux mots, mon prénom et mon age...
et je raconte ma vie, mon parcours, mes idéaux de l'epoque, mes quêtes. Je parle de tous les prods que j'ai consommé, de l'addiction certaine à plusieurs d'entre eux. Je raconte mes rencontres, mes galères, mes joies aussi.
Je raconte mes erreurs, leurs conséquences.
Je raconte mon arrestation, mon incarcération.
Les BoBo de tout à l'heure ne rient plus, elles sont postées devant le meilleur téléfilm.
Je raconte mes difficultés à assumer les manques, les états chaotiques dans lesquels ils m'ont plongé.
Je raconte mes espoirs pour ma sortie, je raconte maman et Léa.
 
Les questions fusent à la fin de mon intervention. Sur les produits le plus souvent. Que sont-ils ? comment les reconnaitre ? que doit on considérer comme drogue dure ou douce...
 
Matinée salvatrice. J'ai senti un profond encouragement. Certains d'entre eux connaissaient le blog, a d'autres j'ai laissé l'adresse.
J'espère leur avoir donné envie de dire non. J'espère qu'aucun d'eux ne succombera au charme d'une ligne sur des chiottes malpropres en soirée...j'espère qu'ils ne connaitront jamais cette douleur de ne plus pouvoir dire "non"...

12:00 Écrit par emi | Lien permanent | Commentaires (17) |  Facebook |

Commentaires

... Bravo Gégé,
Bravo Antoine,
Merveilleux projet!
Bravo emi,
Bravo Cécile,
Bravo Nadia,
Bravo Karl,
Merveilleux exemples....

Bisous

Écrit par : Piero | 16/06/2005

Yesss ! C’est ce qu’on appelle faire du bien en s’en faisant !
Bravo à vous quatre, à Gérard, et au directeur de cette école !
Vous venez peut-être de sauver des vies !

Écrit par : le Râleur.na | 16/06/2005

... Super initiative !
Bravo Emi, je suis certaine que ta sincérité si touchante les a touché de plein fouet et fait réfléchir. Oui, tu as sûrement sauvé des vies...
Bizz

Écrit par : Managua | 16/06/2005

Ben oui, Bravo jeune fille! Donner des claques, en prendre, apprendre sois-même, apprendre à l'autre... C'est la vie et elle peut être très belle.
Continue à t'aimer!

Écrit par : pito | 16/06/2005

what is Dis emi, quelle est la musique qui passe sur ton site? je sais je suis un inculte.
Felicitation pour tes écrits, c'est très vivant, très humain...

Écrit par : ignorant | 16/06/2005

la musique c'est "ain't no sunshine when she's gone ", reprise par Marvin gaye, otis redding, sting beck, et autres genies.

Écrit par : emi | 16/06/2005

merci d'être venue nous raconter ton histoire. Elle nous a bien calmé et on fera plus attention maintenant. On te souhaite bon courage pour la suite.
et encore merci d'etre venue nous dire que tout ne tient qu'à un fil.

Écrit par : Ced, mike et julie | 16/06/2005

Chapeau bien bas ....J'suis toujours dans les derniers à poster, je répète tout, mais tant pis : Bravo ! super initiative, il faut leur (nous) donner envie de ne pas y toucher simplement parce que c'est interdit....Bravo, parce qu'il faut du courage, pour oser en parler devant des élèves qui pensent qu'on va encore se trouver face à un exposé barbant, qui rigolent, même, parfois....Oui, bravo !

et bisouxx à tous et surtout à toi, Emi

Écrit par : Miss Ever' | 16/06/2005

Bonsoir Emi Tu sais toujours trouver les mots justes, touchants, vibrants.
Tu fais passer tellement d'emotions dans ton blog depuis des semaines.
J'aurais aimé t'ecouter.
J'ai toujours dit que tu avais un reel talent d'ecriture.
Je suis sure qu'ils ou elles ont compris de ne pas tomber dans le cycle infernal de la drogue.
Bravo Emi.
Tu es un exemple pour nous tous.

Bisous Emi
Catherine

Écrit par : Catherine | 16/06/2005

*** Que dire sinon BRAVO

Écrit par : may | 16/06/2005

*** Continue...



Bisous

Écrit par : flow | 16/06/2005

Peu à Peu Peu à peu tu comprends, tu admets, tu regardes les morceaux se mettre en place, ces morceaux de ta vie, brisée croyais tu, ces morceaux deviennent une forteresse de certitude ; tu en as réchappé, tu a gagné la conscience et l'énergie suffisance pour empecher d'autres de tomber, pour sauver ceux qui peuvent encore l'être.
Tu as la foi
tu as la rage
tu as la plume
tu as l'expérience
tu as le talent
tu as le courage

Nous t'éditerons
Et le speech d'aujourd'hui n'est que le commencement de ta mission de demain, Emi. Tu le sais. Depuis toujours je te l'ai dit.

Je t'embrasse,
Fort.

Georges ;)

Écrit par : Onze | 16/06/2005

Bravo! Tu as la possibilité d'expliquer tout cela comme personne. Pour nos enfants et ceux des autres, vas-y, témoigne!

Je te l'ai jamais dit, mais j'ai fait de la radio libre en Belgique. Cette émission est maintenant à Paris. Animés par mes potes Mick, Toph et Jack. Serais-tu prêt à témoigner dans leur émission ? Si oui, tiens moi au courant...

Écrit par : dlmg | 16/06/2005

pas de mail alors je te le laisse la. Je t'écrit ce couriel pour t'annoncer qu’un nouveau texte a été poster sur vilain-petit-connard.sknetblogs.be Toi qui un jour dans ta vie a laisser un mot a cote des miens. L’histoire continue.

Si tu desir etre supremer de cette mailing-list envoi-moi ce qui suit additionner a « ta » désapprobation

« Rein a foutre de ta mise a jour, je veux pas être tenu au courent moi. Garde tes info pour toi. »

si non viens voir par toi-même et donne moi ton adresse mail que je sois pas obliger d’aller sur ton blog a chaque fois.

Si tu trouve ce mail déplace, c pas grave il est la un peu pour ça. Mais dis le moi.

A plus

Canard

Écrit par : canard | 17/06/2005

canard C qui ?

Écrit par : Wineblood | 17/06/2005

Bientôt Libre EMI ! Bonjour EMI,

EMI, comme les autres, je vibre au travers de tes tirades enflammées ou toutes en pudeur. Catherine et d'autres dont onze/Laurent/Jorael te l'ont dit, tu as un indéniable don d'écriture.
Au delà de ces derniers jours avec Gérard, Antoine, Cécile, Karl et les autres as-tu des pistes de vie professionnelle, personnelle, amicale...
Tu as ta famille, elle sera un grand soutien pour retrouver une bonne part de Toi.
Mais - si cela n'est pas indiscret - as-tu réfléchi à un/des pistes projet/formation/emploi...
Comme je te l'ai déjà écrit tu es une grande Dame, une grande Ame, une forte Personnalité.
Nous ressentons en toi un énorme potentiel à t'exprimer, échanger, communiquer, faire ressentir...

J'espère ne pas t'avoir ennuyé ; dans ma vie professionnelle actuelle, je suis accompagnateur emploi - projet - formation d'où ce post "orienté" !

Santé, Bonheur et Prospérité pour toi et les tiens

Écrit par : hijo de la luna | 17/06/2005

... Je trouve ça formidable que tu aies eu l'opportunité de t'adresser à ces jeunes...tu sais, tu es un exemple pour bcp ! Pour les jeunes et les moins jeunes, ceux qui ont (eu) un passé ou un présent similaire à ton passé bien évidemment, mais tu es un exemple pour tant d'autres qui n'ont rien vécu de tout cela... Les gens aiment venir te lire parce que tu es un exemple de courage, de gentillesse, de force, de rage de vivre, de générosité... l'exemple même de ce qu'il ne fallait pas faire et que tu as fait, jusqu'à ce qu'il faille 'réparer', te relever, sortir la tête hors de l'eau pour prouver qu'on peut le faire, qu'on peut s'en sortir si on le veut vraiment... mais tout est là écrit des posts... ta vie, la vie est ici... à chacun d'y prendre ce dont il a besoin, de comprendre ce qu'il veut comprendre, de lire tes mots entre les lignes parfois, mais on s'y retrouve à chaque fois... Alors pour ces étudiants qui ont besoin de faits, qui ont besoin d'être skotchés pour être motivés, pour réaliser, il n'y avait pas meilleur exemple que toi... avec ta jeunesse et ton vocabulaire à certains moments (qui arrivent à me faire rire à chaque fois !!!!), avec tes mots durs et crus mais tellement vrais, avec ton réalisme et ta simplicité... je suis persuadée que ces rencontres ont été bénéfiques pour tout le monde et c'est merveilleux...

Écrit par : katy | 17/06/2005

Les commentaires sont fermés.