07/06/2005

en mémoire de

J'ai dit au revoir à Maman ce matin. J'avais choisi "Tears in heaven" de clapton.
J'avais rédigé ces petits mots pour elle .
 
 
Maman, papa m'a donné ce petit carnet que tu rédigeais pour moi. Ce petit carnet que tu as commencé le 8 mars 2000. J'ignorais que tu faisais cela Maman chérie.
J'y ai lu tes désirs, tes gestes quotidiens, tes impressions sur nos ignorances de l'une et l'autre pendant ces années.
J'y ai lu ce passage Maman :
 
"Ma petite fille,
Je t'ai demandé aujourd'hui de faire attention, d'être prudente. Tu m'as répondu avec la désinvolture qui te caractérise "prudente de quoi ?". Les conseils de prudence sont ceux que tu suis le moins et que tu oublies le plus vite.
Sois prudente, parce que je ne suis pas physiquement côté de toi, avec toi, partie de moi-même qui s'éloigne.
Mais dans le "sois-prudente", j'y suis encore en résonnance. Cela veut dire que s'il t'arrivait quelque chose cela me ferais très mal. Non je ne te surveille pas, je veille sur toi, parce que je t'aime. J'ai tellement de tendresse pour toi mon Emilie."
 
Ta Tendresse Maman, c'est toi. c'est toi lorsque tu m'as acheté des croissants ce matin là, à l'hopital, parce que tu savais que je les aime, et qu'il a fallu que tu sortes très tôt et discrètement pour ne pas me reveiller et mieux me faire la surprise.
Ma Tendresse pour toi, fut de m'en réjouir et de les avoir savouré comme s'ils avaient le meilleur goût du monde, et ils l'avaient peut etre...et puis d'être aller les chercher, c'est comme si tu les avaient fait.
Ta Tendresse , c'est quand tu as rafraichi mon assiette de soupe qui était trop chaude. " Comme ça tu ne te brûleras pas", m'as-tu dit.
Ta tendresse, c'est lorsque tu t'es privée de tout pour faire des économies afin de m'offrir cette chose que je voulais depuis si longtemps, tout ça sans jamais m'en parler avant.
Ta tendresse, c'est quand tu as soigné mes blessures, et que tu m'as rassurée dun baiser qui vaut tous les baumes de la terre.
Ma Tendresse, c'est quand je t'ai fait et refait cette tisane lorsque tu étais malade et que j'ai tourné longuement la cuillère dedans pour que le miel que j'y avais mis en soit bien dilué. A chaque tour de cuillérée, ma pensée disait : "avec ça tu vas guérir, avec ça tu vas guérir..."
Ta Tendresse c'est lorsque tu m'as recouverte avec ta couverture parce que tu savais que j'avais froid...
 
Ma tendresse doit être semblable à la tienne et saches qu'à chaque fois que tu me la prodigues, ma reconnaissance se met à genoux devant ton coeur pour le remercier et que j'essaie par tous ces petits riens de te donner de grandes choses.
Je continuerais Maman. Tendresses.
 
Je t'aime Maman

16:17 Écrit par emi | Lien permanent | Commentaires (23) |  Facebook |

Commentaires

.....

Écrit par : Piero | 07/06/2005

... waw, c pas gentil de me faire pleurer comme ca :'/

Écrit par : virginie | 07/06/2005

... Pas de mots...
Juste le léger bruissement des blés en herbe...
Comme un doux vent d'Eternité.
Je t'embrasse Emi.

Écrit par : le Râleur.na | 07/06/2005

..... bisous Emi.
Catherine

Écrit par : Catherine | 07/06/2005

.......... Pas de mots non plus...
Bisous tite Emi

Écrit par : Managua | 07/06/2005

... ... silence sur ta peine!
Je pense à toi!

Écrit par : Lou | 07/06/2005

..... J'entends au dessus de moi dans les cieux - Les anges qui chantent entre eux - Ils ne peuvent trouver de mot d'amour plus grand - Que celui-ci: Maman.

Edgar Allan Poe

Écrit par : Lilimoncello | 07/06/2005

aime la de tout ton coeurs ,elle táime toujours rien a dire , les mot me manque la voix me manque , mes doigts tremblent , je pense a toi , je compatis
Bisoux énormes ...

Écrit par : paul himself | 07/06/2005

Avec toi ... et ta famille de tout mon coeur!!!

Écrit par : Pascale | 07/06/2005

... tendres pensées affectueuses pour t'aider à garder le cap et le courage des grandes.

Écrit par : dlmg | 07/06/2005

Quand la vie s'acharne... Rien à dire dans ces moments-là...
Je pense à toi

Écrit par : Valérie | 07/06/2005

force je n'imagine pas perdre ma maman un jour
courage emi! courage!

Écrit par : élise | 07/06/2005

Quelques mots... "Au clair d'une bougie, je tiens ta main, tes doigts entre les miens.
Ta voix dans mon oreille, je me promène sous le soleil.
J'ai un endroit caché où j'ai tout gardé. Parfois je descends au fond, pour contempler tranquillement.
En pleine nuit, au clair d'une bougie, tout au milieu, brillent tes yeux. "
J'ai tellement de chagrin pour toi, les tiens... je vous embrasse.

Écrit par : nanou | 07/06/2005

... J'aimerais trouver les mots, je ne les ai pas... mon silence et mes pensées pour seuls actes de présence... je t'embrasse Emi

Écrit par : katy | 07/06/2005

... Les 2 bougies que j'ai allumée pour toi brulent encore à cette heure-çi...

Bisous

Écrit par : flow | 07/06/2005

Avec toi Avec toi jour et nuit. Si le mot condoléance veut dire "souffrir avec" alors oui, il convient parfaitement à ce que je voudrais t'exprimer. Je suis effondré de ce qui t'arrive, toi qui as déjà tant de courage. Oui, je pense à toi quasiment tout le temps, et je te conjure de tenir le coup. Nous sommes si nombreux à avoir du chagrin pour toi. Je te supplie de ne pas te laisser aller au désespoir...

Je vous embrasse, toi et ta famille.

Le Vince

Écrit par : Wineblood | 08/06/2005

... Pas de mots.... Mais je pense fort à toi...

Écrit par : Fléa... | 08/06/2005

amour J'espère qu'Emrick est souvent auprès de toi. L'amour ne fait pas oublier, mais ça aide quand même.

Écrit par : izno | 08/06/2005

**** je viens te prendre la main

Écrit par : Ange | 08/06/2005

*** Mes pensées sont avec toi...Courage ma belle...

Écrit par : Fossette | 08/06/2005

... Bonjour toi...
Très gros bisous!

Écrit par : Le Muppet Show et le Chamalow | 08/06/2005

Juste ... Beaucoup de bisous
et de pensées pour toi, Douce EMI.

Écrit par : Frany | 08/06/2005

...

Écrit par : Yves | 08/06/2005

Les commentaires sont fermés.