24/05/2005

"ainsi va la vie...elle te demande beaucoup d'efforts...

Fortifie ton esprit, il te faut te battre et te battre encore ". Je ne sais plus qui chantait ce ragga que j'écoutais il y a quelques années.
 
Ce matin , je me lève ( et personne ne me bouscule, comme d'habitude...!).
Je suis de bonne humeur. J'ai passée une soirée merveilleuse avec le groupe au foyer.
Gégé nous a dit combien il était fier de nous. Il a même dit à tous les autres ce qu'il m'avait déjà dit au retour du zoo : en 12 ans, il n'a jamais vu un groupe entier s'en sortir de cette façon, avec autant de volonté et de manière aussi enjouée.
Je suis contente. Quelques verres de manzana glacée viennent étourdir un peu les esprits ( et quand je dit que ce centre prends des allures de club Mickey personne ne veut me croire ici !).
A ce moment là je ne me suis jamais sentie aussi bien dans ma vie. Jamais,vraiment.
 
Je suis un peu inquiète quand même, j'attends un coup de téléphone de onze. J'appréhende ce "non-appel"...parce que ce matin, nous avons eu un petit "différent"...besoin de recul...Ca me fait flipper.
 
Il arrive une heure ou je ne peux plus attendre, je l'appelle (et là je me fais forcément griller en écrivant ça étant donné que je n'ai pas le droit de toucher au téléphone du centre, mais tant pis !).
Il à l'air content de m'entendre et me rappelle aussitot sur mon portable...
S'en suivent, quantités d'excuses et de mercis. Je pleurs parce que je voudrais qu'il comprenne que sa "présence " à été capitale...
Il y à des choses que l'on ne peut cependant "entendre" tous les deux.
 
Dans trois jours je prends le train, me dis-je en raccrochant...J'ai hâte....
Le vie est belle maintenant.
 
Je termine ma soirée, je pars me coucher et je m'endors le plus simplement du monde.
 
Ce matin je me réveille donc. Je rejoins l'ensemble du groupe après le traditionnel passage devant la fenêtre servant de pase-medocs comme on l'appelle.
Assise devant le chocolat chaud, je regarde ces petites pillulles...Merci à celui qui les a inventées. Sans elles se seraient beaucoup plus difficile...mais vivement que je leur disent adieu à elles aussi.
 
Je part me doucher, m'habiller. Et Antoine arrive dans la chambre avec un air un peu inquiet : "Emi, ya des keufs qui veulent te voir, on est dans le bureau de gégé...
- des keufs ? pourquoi qu'est-ce qui se passe ?
- je sais pas, qu'est-ce qui se passe, qu'est-ce que t'a fais ?
- bin rien, dis-je en le suivant dans le couloir, j'ai rien fait putain c'est quoi ce délire ?
 
J'arrive dans le bureau de gégé que je cherche automatiquement des yeux, j'ai besoin d'être rassurée, là, très vite, gégé, aide moi, que je me dis...
Il me prend aussitôt avec lui et m'assois à coté de son fauteuil.
"Emi, Mr X et Mr Y sont agents de la brigade des stupéfiants. Ils aimeraient te parler, tu veux bien ?
- Putain mais qu'est ce que j'ai fais ? j'ai rien fait ?!
- Nous voudrions simplement vous posez quelques questions, vous voulez bien ?
- Qui mais quelles questions ?
- Si vous permettez nous souhaiterions avoir un entretient avec vous uniquement..., puis en s'adressant a gégé et Antoine, s'il vous plait ...
 
Me voilà seule avec eux...putain je déteste ça, rien que d'y penser à nouveau ça me file de l'urticaire...
Qu'est-ce qui se passe putain, quand est-ce qu'on va me le dire ...
 
- Voilà, nous enquêtons actuellement sur une affaire de stupéfiants dans la région Vannes Lorient. Il s'agit d'un vaste réseaux dont vous avez fait partie avant votre incarcération.
- Si vous comptez sur moi pour balancer des noms vous avez frappé à la mauvaise porte.
( Je sais ce qu'il sont venus chercher. Je ne leur dirait rien. Mes yeux sont redevenus aussi noirs qu'à mon arrivée, mes paroles redeviennent celles qu'elles étaient.)
- Vous savez Melle que vous bénéficiez d'un traitement de faveur en étant dans ce centre ?
- je beneficie de rien du tout, c'est pas vous qu'êtes là ok ?
- Ah non c'est exact, mais reconnaissez que si vous êtes là , c'est parce que c'est votre place
- (espèce d'enculé de fils de p..e, qu'est-ce que tu viens me parler de place toi, vas chier connard!)non monsieur, ce n'est la place de personne. Je ne dirais rien parce que je ne sais rien. Je suis enfermée depuis plus d'un an et croyez moi qu'ici, je n'ai aucun lien avec mes anciens potes, ce qu'ils font aujourd'hui j'en ai rien à foutre. Moi j'en ai presque fini, le reste je m'en branle.
 
Leurs yeux deviennent presque moqueurs genre "la pissouse elle va pas nous faire chier longtemps"
 
- Justement Melle vous ne le savez peut etre mais le fait de nous aider peut sans doute jouer sur une libération plus rapide
- (mais bien sur, tu me prend vraiment pour une conne ou quoi !), je ne sais rien je vous dit !
- Tout comme le fait de ne pas soutenir ces affaires peut ammener le juge à reviser votre libération.
- Bin allez y vous génez pas, rallongez si vous voulez, je suis pas à ça près maintenant. Je ne sais rien.
 
Ensuite c'est à nouveau des questions sans queue ni tête...on preche le faux pour avoir le vrai.
J'ai fini par leur dire que des cadeaux j'en fait plus moi maintenant... je les reçois, c'est différent. Et ni eux ni aucun juge ne pourra me faire dire quoi que ce soit. Je ne sais rien et je ne veux rien savoir.
Peuvent bien essayer de rallonger, ça marchera pas, il n'y a aucune raison qui le justifierait : je suis mon traitement, les educs n'ont aucune remarque à faire sur moi, je suis dans un programme de réinsertion professionnelle qui fonctionne bien et dans lequel je me plais...
Sur ce coup là je suis tranquille.
 
Ahhhh les keufs...z'ont oubliés d'être malins eux aussi. Moi j'ai pas oublié d'être amnésique...
 
 
 
 
 
 

11:29 Écrit par emi | Lien permanent | Commentaires (24) |  Facebook |

Commentaires

... Post mi figue mi raisin aujourd'hui, hein la Puce ?
Remarque que je n'ai pas dit mi fugue mi raison.
Il commence cool et finit fort !
Que veux-tu, ils font leur boulot (avec les promesses et les menaces habituelles)... Ils essaient quoi !
Ne te retourne pas, regarde devant, avance et pense à toi, à ce que tu t'es promis, à ce que tu as déjà obtenu.
Ton train est en marche, et la seule chose qui importe est que tu restes dedans, et que tu te régales à chaque instant du magnifique paysage qui défile sous tes yeux !
Bisous.

Écrit par : le Râleur.na | 24/05/2005

Pff il sont pareil partout! moi aussi ils sont venus quand j'ai été libérée, mais pas enore passée en jugement...Et toujours la même chanson, vous savez mademoiselle le juge apprécieras après tout vous nêtes pas encore passée en jugement pufff. il y en a même un qui m'as dit que de toute façon il me reverrais bientôt!! ça fait 3 ans....

Écrit par : Moi | 24/05/2005

Tu ne devrais pas ... écrire ceci sur ton blog : cela pourrait être une preuve contre toi ! Tu déclares que tu as menti à des agents de police. C'est répréhensible... fait attention.

Sinon, bizoukes !

Écrit par : Mateusz | 24/05/2005

Pfff les cons mais je suis de l'avis de Mateusz, et je crois que tu fais mieux de modifier le post
Je t'embrasse

Écrit par : Yves | 24/05/2005

Ouh ! Ouh ! ah ah ah énorme. ça me rappelle un mix de cut killer tiens ;)

Écrit par : jo | 24/05/2005

.... Ben oui, sincère mais pas très malin...
Change vite ce post ma Louloutte, enfin, c'est mon avis...
A toi de voir...
Je t'embrasse bien fort

Écrit par : Piero | 24/05/2005

ah ! ah ! trop fort jo !! :D
Moi aussi d'ailleurs :D et pi une certaine chanson :D

Écrit par : flow | 24/05/2005

je n'ai rien a cacher puisque je ne sais vraiment rien du tout.
je vis ici isolée de tout ce qui m'entourait avant, plus de contacts avec qui que ce soit.
Rangée et bien mieux comme ça, je n'ai aucune information a leur transmettre. Les réseaux évoluent...leurs membres aussi.

Donc il n'y a aucun mensonges...aucune vérité cachée. il n'y a que de la sincérité. Dite de façon un peu directe certes, mais sincère uniquement.

Écrit par : emi | 24/05/2005

tu as bien fait balancer ne sert à rien et en plus c'est le meilleur moyen éventuel d'être " revu" par la bande en représaille ou autre! mais les braves gens n'aiment pas que l'on suive une autre route qu'eux! Suis la tienne now qu'elle est radieuse et ne fait de tort à personne !!

Écrit par : mik | 24/05/2005

A.C.A.B. mort aux vaches , sales bétes a cornes , non mais , crache leur a la geule s´ils te touchent Emi , tu as déja assez payé !!!!biyzou

Écrit par : paul himself | 24/05/2005

j´ai pas toujours été un Ange tu sais ... j´en ai bu des choses ... et j´en ai fumé des spliffs , plus jammais , mais maintenant j´ai compris , on en as pas besoins !! Vive les Allumés , vive les Béruriers !!

Écrit par : Paul himself | 24/05/2005

tssssssss... quelle nade de nazes qm, ok ils font leur boulot mais qu'ils arrètent de regarder la téloche!
et faire chier qqun qui pourrais ètre un exemple...n'importe quoi!
mais leur donne pas une chance de te pourrir la vie Emi, vire moi ce post!
bizou avec le casque ;)

Écrit par : armatt | 24/05/2005

correction... bande de naze et tu es un exemple!
;)

Écrit par : armatt | 24/05/2005

Bah moi je trouve pas qu'elle a menti! C un peu bat mais bon c vrai que c leur métier de revenir comme ça alors que pr toi tt avance et que les gens que t'as connu ben avant t'étais dans leur galère maintenant, tu es dans ton combat qui était une galère mais qui maintenant devient petit à petit une new life!
Courage,te laisse pas démonter!

Écrit par : nauscaa | 24/05/2005

Ne laisse pas le côté sombre prendre la main J'ai suivi de temps en temps ton blog, j'ai pleuré, j'étais parfois heureux, parfois furieux, j'ai pas toujours compris, mais j'ai essayé de trouver des réponses possibles.
Bref je te suis un peu, de loin. Et d'ici, j'ai voulu te dire "Ne laisse pas le côté sombre prendre la place de ton bonheur".
Ce que je veux dire comme un vieux con que je suis peut-être c'est qu'un flic, il est peut-être flic comme toi tu as été camée! Par une suite d'évènements, et que s'il fait son boulot, et bien, c'est bien! Ceux qui ne font pas leur boulot sont pire.
Mais on s'en fout. C'est toi qui est importante. Aie des réactions positives, (j'ai pas dit de cafter, ça c'est un choix merdique), le bonheur appelle le bonheur et l'inverse est vrai aussi.
Tu vois, ta réaction me fait peur de ce qui pourrait t'arriver un jour de déprime, parce que ton copain t'as larguée, parce qu'une de tes "filles" est morte... Et oui, ça arrive...
C'est à ce moment là que tu dois penser à toi, à ton bonheur, être forte, penser à la beauté de la terre, des fleurs, du soleil (c'est con à dire mais tellement vrai) et être bien pour eux.
La rage, la haine, la vengeance n'ont construit que des ruines.
Voilà, je suis désolé de dires des trucs chiant comme ça, mais bon, on l'aime bien Emi...
Vas-y Emi, et bise aux bestioles!

Écrit par : Pito | 24/05/2005

En même temps ... ... si les flics étaient des gens malins, ils ne seraient pas flics, mais passons. Je trouve quand même déplorable le coup du "si vous êtes là c'est que vous l'avez mérité". Tu es quand même dans un cadre de réinsertion et de rééducation (à la vie sociale), et je trouve que pour le coup, psychologiquement, te sortir ça, c'est complètement crétin. Mais bon, c'est du niveau policier quoi ;)

J'espère juste que ce genre de phrases ne te touche plus et qu'elles ne t'empêchent pas d'avancer :)

Bisous chtite Emi :)

Écrit par : seima | 24/05/2005

... C'est le genre de questions à la con qu'on retrouve dans certaines séries policières bien connues... comme quoi ils sont pas devenus cons en léchant les murs ces keufs!

Écrit par : stella | 24/05/2005

... Comme quoi ils ont du oublier la politesse eux encore ... c'est comme partout y'a des cons ... pis franchement ils ont pas de jugeotte, si t'es là c'est pas pr recommencer ... te laisse pas intimider par des cons de leur espèce ... Courage ...

Écrit par : Béa | 24/05/2005

personne ne mérite "ça"... Mériter d'ailleurs est un terme mal choisi (si je peux me permettre messieux...) mériter c'est ( à mon sens) réservé aux récompenses et là, c'est pas franchement le cas... d'ailleurs il ne me semble pas t'avoir entendu dire un jour que cette internement était injustifié... tu es consciente de tes erreurs, de tes errances et tu prends d'ailleurs "ton parti" de cette situation, pour avancer, progresser, refuser, changer... GRANDIR chaque jour un peu plus... et "ça", chacun d'entre-nous le mérite un jour, repartir à zéro, faire fis du passé et recevoir, comme un cadeau une seconde chance dans la vie... Une nouvelle vie s'offre à toi Emi et celle-là oui tu l'auras bien méritée, pour ce combat que tu mènes avec brio chaque jour de ta petite vie... à ne pas juger, à écouter, comprendre et respecter... un exemple pour tous les petits oiseaux blessés de la vie... A suivre... je t'embrasse petit papillon...

Écrit par : nanou | 24/05/2005

°°° Non seulement ils ont oublié d'etre malin, mais ils manquent cruellement d'un peu de psychologie et de bon sens .

Toi, tu te bats (et superbement bien) pour t'en sortir, et eux, y r'viennent peinard un an plus tard (ou + ...) et tentent de te refoutre tout ça à la tête. Avec du chantage, par dessus le marché ! Bravo la police ...

Ils sont payés pour trouver ce qu'ils cherchent, ils n'ont qu'à admettre que t'es pas une piste pour eux. Point barre.

Tout ça pour dire que tu as bien réagi !

Je t'embrasse

Écrit par : Chloé | 24/05/2005

* c'est clair que c'est gonflé de revenir comme ça ! Ils ont pas de coeurs ou quoi ? Rien dans la tête ? Ca m'énerve ça ! Toi, tu fais des efforts pour t'en sortir, et eux vlan ! ils redébarquent avec ça, te rappelles cruement ce passé dont tu commençais enfin à te sortir... Courage Emi !
Perso, je ne crois pas qu'il faut virer ce poste...

Écrit par : flow | 25/05/2005

... G lu tou ton blog (en plusieur foi bien sur) et jle trouve trè bien! J'aimerais savoir kel est le titre de la 1 ère chanson et par ki elle est chanté. Merci d'avance et bonne continuation!

Écrit par : la miss | 20/06/2005

Raggasonic Voila c'est raggasonic qui chantait ca, enfin bon "ainsi va la vie, elle te demande beaucoup d'ééééforts !"

Écrit par : Tom | 14/05/2006

mietwagen mallorca preisvergleich und mietwagen mallorca

Autovermietung auf Mallorca

Écrit par : mmallorcaw | 31/07/2010

Les commentaires sont fermés.