25/04/2005

en pature...

"Je te previens tout de suite Emi, c'est pas du huit clos, alors y'aura peut etre du monde"...
en me disant ça avant que je monte dans le camion, gégé me demandais déjà d'être cool. Il sait que je ne supporte pas la simple vue de ces mecs. C'est comme ça. Je sais que j'ai du travail à faire là dessus, mais pour le moment c'est comme ça.
 
et me voilà, dans ce putain de camion bleu, deux types avec moi, qui n'auront pas fait un sourire de tout le trajet. La première fois que je suis montée la dedans, j'avais envie de vomir.
Bin là c'était tout pareil.
Gégé et antoine suivaient derrière avec le camion du centre.
 
Salle austère, qui sent le vieux evidemment. Y a une trentaine de personnes dedans. Y'en a qui doivent avoir le même age que moi, sans doute des etudiants...j'peux pas leur en vouloir, j'avais qu'a mieux travailler à l'école moi aussi.
 
Le juge qu'est là je le connais bien...c'est lui qui m'a ammené à rennes l'année dernière.  Je flippe sévère, mais c'est comme à confesse, t'as juste à attendre qu'on t'appelle. je suis toujours entourée des deux flics, et gégé et antoine sont assis de l'autre coté. J'ai l'impression d'etre une criminelle, alors que mon seul crime sur ce coup là, c'est d'avoir cru que j'étais devenue clean et d'avoir eu envie, pendant deux jours, d'avoir la "même vie" que les autres.
 
C'est mon tour. J'avance. Les keufs enlèvent les menottes. Putain ça c'est un truc hyper humiliant ces putains de bracelets.
 
-Melle*****...j'ai votre dossier sous les yeux
(putain t'a même pas pris 5 minutes pour le relire avant que j'arrive connard)
- Donc vous avez 22 ans, vous suivez actuellement une détention éducative au centre ***** dont les responsables vous représentent aujourd'hui.
(bin, ouai, heureusement qu'ils sont là sinon je serais d'jà morte à l'endroit oû tu m'avais envoyée sale con)
- Je vous rappelle que vous avez été interpellée en mai 2004. Que les faits qui vous ont été reprochés sont : ************,*************etc, et que vous avez été jugée coupable de ces délits en séance du 28 mai 2004 par moi-même.
(ah bin ça t'inquiète,  j'ai pas oublié ta gueule , c'est clair)
- Vous avez été admise au centre ******* pour terminer votre peine ferme et êtes toujours sous le coup d'un sursis de 9 mois avec obligation de soin. Etes vous d'accord avec ce que je viens de déclarer ?
- oui votre honneur (putain d'enculé)
 
-Vous avez été admise à l'hopital de Lorient pour défauts de soin la semaine dernière.
Vous savez Melle ce que signifie "obligation de soin" ?
-oui votre honneur (et toi tu sais ce que c'est de vouloir vivre tout court, t'as déjà chanté avec les cuistots d'un centre éducatif, t'as déjà eu des papillons dans le ventre , tu sais ce que c'est de pas pouvoir voir sa famille sans autorisation, tu sais ce que c'est d'avoir à demander la permission sans arret pour faire quoi que ce soit???)
 
 
S'en sont suivies des explications sur ma cnduite, défendue par gérard et antoine...
J'men tire avec une grosse leçon de morale d'un type qui si ça se trouve s'envoie en l'air déguisé en batman avec des putes ou pire avec des gosses.
Mais je n'ai eu qu'un avertissement, et je suis rentrée...
 
Plus forte encore.
Merci Mr le juge, vous voir aujourd'hui m'a permise de bien comprendre que je n'avais plus jamais envie de vous voir. Le jour ou je sortirais d'ici, ce sera par la grande porte, celle que j'ai detestée en arrivant ici, et que j'aimerais regarder en me retournant quand je partirais...clean et prète à faire savoir qui je suis.
 
A jamais Mr le juge.

17:24 Écrit par emi | Lien permanent | Commentaires (25) |  Facebook |

Commentaires

JE RESPIRE...
Je respire, je respire, je respire, je respire, je respire, je respire, je respire, je respire, je respire, je respire, je respire, je respire, je respire, je respire, je respire, je respire, je respire, je respire, je respire, je respire, je respire, je respire, je respire, je respire, je respire, je respire, je respire, je respire, je respire, je respire, je respire, je respire, je respire, je respire, je respire, je respire, je respire, je respire, je respire, ....

Merci Emi...

Écrit par : Onze | 25/04/2005

Les doigts croisés
Toute une apres midi, ca fait mal mine de rien... Puis on tape moins vite... Un avertissement. Si ils savaient a quel point tu es déja avertie. Si ils avaient été la, comme moi -ou presque- pendant ces deux jours sans pillules, et pendant les deux autres qui ont suivi, ils t'auraient écourté ton séjour...

Baisers collants et grandes claques dans le dos a Gégé et a Antoine.

J'ai flippé grave... Je respire...

Écrit par : Onze | 25/04/2005

"J'avais qu'à mieux travailler à l'école..." Mais tu n'étais libre de mieux travailler avec toutes les saloperies!!! Ne te dévalorise pas. Il n'est jamais trop tard. Et, comme onze le soulignait l'autre jour, tu auras une expérience pénible de la vie que te rendra plus déterminée que les jeunes de ton âge. Bonne soirée et à demain, Emi.

Écrit par : jocaste | 25/04/2005

bon courage ^^ Salut!

Je ne te connais pas, et j'ai lu quelques pages de ton blog, tu écris vraiment très bien, j'aime bien te lire en fait
Je n'ai jamais connu tes problèmes, mais tu as l'air de vouloir t'en sortir, et je te souhaite de tout coeur d'y arriver ^^
Un de mes amis avait eu des problèmes liés à la drogue, et il a pas supporté, il s'en ait pas tiré...
Mais tu n'es pas comme lui, tu as de la volonté, ça se voit dans tes écrits ^^
Je te souhaite de vite avoir une vie 'normale' (si tant est que la vie soit normale... u_u)
Grosses bises et bon courage à toi Emi ^^

Écrit par : tsunade | 25/04/2005

Salut j'avais mis un com suite à la demande de Nola et j'ai eu envie de revenir. D'aprés tes demie-phrases j'en déduit que tu as fait quelques conneries, du genre pas évident d'oublier ou de se faire oublier : je me trompe ! En tant que mére je peux dire une chose : on essaye d'éduquer ses enfants mais le monde extérieur se charge de boycoter cette éducation. Mais il ne faut pas baisser les bras. Tu n'as qu'une vie et c'est la tienne alors vis-la le mieux possible. Une maman de 40 ans !

Écrit par : nat | 25/04/2005

Du courage oui, il en faut du courage pour affronter tout ça!
je t'admire énormément, tu es très touchante, et je te souhaite sincèrement d'y arriver. Je suis convaincue qu'on a droit à une seconde chance, saisis là!

Et ne laisse pas des procédures et des gens aveuglés par toute la merde qu'ils voient tous les jours te laisser croire que tu ne vaut pas mieux qu'eux!

Bizz

Écrit par : Lilimoncello | 25/04/2005

Continue la lutte je viens de voir ton blog , des mots qui choquent , des faits qui époustoufle , de la réalité crue sans autre forme de nom . la magie de tes mots contre la magie de la drogue tu troque l´éphémere contre l´éternité , la salubrité , contre la pureté , bravo a toi , èmi , je pense que tu devrai publier ton blog , et je te souhaite bonne chance pour ta cure

Écrit par : Paul Himself | 25/04/2005

super Emi :) Encore une petite bataille de gagnée, accroche toi :)

Écrit par : enjoy | 25/04/2005

.... Putain, le soulagement... tu ne savais pas commencé ton post en disant que tu rentrais au centre tranquille.....
Qu'est-ce que je suis content pour toi...
Là G pas le temps, je reviens ce soir...
bises

Écrit par : Piero | 25/04/2005

la "Grande porte" t'es grande ouverte Emi, y a plus qu'à la pousser, tu y arriveras, promis! bisous! et oui! c'est une victoire!!!!

Écrit par : nanou | 25/04/2005

... En pature que tu dis....
Mais qui c'est qui à bouffé l'herbe? (la vraie hein celle qui pousse par terre, pas celle qui pousse dans les pots de fleurs....) hein? c'est qui? Ben c'est votre Horreur, c'est Mr le Juge...
Monsieur le "juge", laissez moi rire, comment il peut "jugé" sans avoir vécu? il sait même pas quelle odeur ça a un joint....
Enfoiré va.... enfin ton destin était quand même entre ses mains pleines de magouilles, des putes et de grosses... (c'est toit qui l'a dit hein..) et je le remercie, parce qu'il faut bien...
Quand à Gégé et Antoine, parlons en de ces deux là..... et bien c'est des gars comme ça qui devraient êtres juge, ils l'ont vécu de l'intérieur eux ils savent à quoi ça ressemble quelqu'un qui gueule à s'en arracher la langue parce qu'il a besoin de son shoot...
Pour le barbecue emi, fais nous plaisir, amène les Gégé et Antoine...
Bises toutes tendres.

Écrit par : Piero | 25/04/2005

Contente je suis... Encore une expérience de plus à ton tableau... Bravo, haut les coeurs!!!
Tu n'as pas à me remercier, ni à m'envier ces jolis moments...
Tous les petits bonheurs, tu les auras aussi, j'en suis sûre et je te souhaite même plus encore!!!
Et on les apprécie d'autant plus qd on a connu comme toi les pires choses!
Je t'embrasse et plein de courage!!!

Écrit par : Lou | 25/04/2005

skynet Vous avez vu, les gens ? Emi est en première page de skynet. Je ne sais pas combien vous avez été à écrire, puisque personne n'a répondu dans le sens de ma suggestion l'autre jour, en tous cas j'ai écrit, et ils m'ont répondu pour me dire que c'était fait. J'aurais quand même été curieuse de savoir combien d'entre vous avaient écrit, rien que pour avoir une idée du fonctionnement de skynet.
Emi tu sais, t'es pas obligée de venir me laisser un message à chaque fois que je t'en mets un, tu as tellement de gens qui t'écrivent, prends d'abord du temps pour tes amis, ta famille, et toi-même, aussi.
En tous cas, c'est cool, tu as bien réagi avec le juge.
Sinon, pour ce qui est des techniques bizarres que je décris dans mon blog, tu vas te marrer, mais je parlais de toi avec un ami l'autre soir, qui fait la même chose que moi. Il me disait qu'il avait lu un bouquin qui s'appelait du genre "la drogue expliquée aux parents". Et que dans ce bouquin il avait reconnu la même chose que ce qu'on cherche à obtenir par la méditation.
On peut obtenir plein de choses par la méditation, mais disons que là il s'agit de quelque chose qui est commun à toutes les traditions : dans cet état il n'y a aucun désir parce que tous les désirs sont comblés, l'esprit est clair, et il peut être traversé par tout ce qu'on veut, rien ne peut le perturber. Les termes employés sont généralement : clarté/vacuité/béatitude. C'est le mieux qu'on peut vivre dans sa vie.
Et on se disait : c'est vrai que s'il y a une drogue qui peut donner ça, non seulement on doit devenir accro très vite, mais ensuite, toute sa vie on aura le regret de ce truc, parce que c'est le bonheur absolu.
Donc voilà, Emi, on peut aussi l'obtenir par la méditation, mais faut pas se voiler la face : c'est difficile.
Si tu as le temps de lire un peu, il y a ce texte sur la méditation :
http://dzogchenparis.free.fr/conferences/textes/conf_meditation.pdf
ainsi que d'autres, sur le même site :
http://dzogchenparis.free.fr/conferences/transcriptions.htm

Ce sont des conférences d'un lama qui est vraiment très bien et qui sait de quoi il parle. Quand il était petit, il a été torturé par les chinois (après l'invasion du tibet), la souffrance, il connaît.


Écrit par : izno | 25/04/2005

... Je ne dirais qu'un mot OUFFFFFFFFF
Messieurs les educateurs, je me joins à Piero pour vous invitez à notre Barbecue de la Libération

Écrit par : Yves | 25/04/2005

... Tu es sur la bonne voix Emi! N'oublie pas que toute expérience est bonne tant qu'elle t'aide à grandir. Et tu as grandit dans ta tête. Le bout du tunnel n'est plus loin même si ce ne sera jamais facile. Et puis quand tu sens que c'est pas la grande forme, Miles Davis sera toujours là pour te consoler et t'aider à reflechir. Ce que tu vis n'est pas facile, mais tu y arrives avec le courage des Grands, de ceux pour qui on a une admiration sans faille. Bravo Emi! Courage! Je me faisais une reflexion en te lisant encore aujourd'hui. Il y a une sagesse d'âme et de coeur, un charisme et une séduction qui sort de toi... On appelle çà "les gens biens" et tu en fais partie. Je comprends que Onze ai craqué ;)

Écrit par : dlmg | 25/04/2005

J'avais mal compris... Je reste dans la confusion... ???

Écrit par : nauscaa | 26/04/2005

Pft J'aime pas les commentaires publiques... pourtant y a pas le choix.
Haaaa petite Emi j'aurais presqu'envie de dire alors que je n'ai que six années (presque sept, chut !) de plus que toi.
Au début je me suis dit merde, on va pas encore me jouer cinq lignes, puis mon gros coeur de grande conne a fondu sans pitié juste par émotion...
Je te lis.
Les bains communs, le corps, même si ce fut dans un registre tout à fait différent... ça me retourne mais avec un sourire et un optimisme différent : tu as des papillons dans le ventre et des souvenirs d'enfance, et ça tu vois, ça rend fort... ça rend grande, ça rend belle.
J'aime pas les commentaires publiques alors un jour, si tu croises méandres puisque je l'ai aperçue dans tes liens, demande-lui de te parler du papillon tout court, de lui et de ces ailes, moi je suis trop fatiguée pour ça... mais pas suffisemment pour pouvoir te dire qu'avec ces souvenirs et ces bourdonnements dans le ventre tu as déjà une partie de la victoire entre les mains... la plus belle.
Alors t'es presque au bout... grimpe encore plus haut... puis tu verras les fameux samedi's soir sur la terre que tu vivras sans aucune chimère.
Juste du bonheur... du bonheur simple... le bonheur le plus beau.

Écrit par : Amphitrite | 26/04/2005

oufff ça s'est quand même bien passé ...:-))
bonne journée à toi & gros bibizes

Écrit par : bio | 26/04/2005

fait! le stress est descendu j'espère
continue sur cette voie! ouf
bonne journée

Écrit par : élise | 26/04/2005

yesssssssss et une victoire une
bisous

Écrit par : Ange | 26/04/2005

Yes! "..et je suis rentrée. Plus forte encore."
Et une victoire, une !
Bises ptite Emi

Écrit par : Managua | 26/04/2005

oups ça m'apprendra à ne pas lire les autres comments :-) sorry Ange, je n'ai pas copié je le jure
:-)

Écrit par : Managua | 26/04/2005

*** pas de problème managua, je t'en prie ;-))

Écrit par : Ange | 26/04/2005

Emi.. Que la journée te soit bonne !

Écrit par : BloodFlowers | 26/04/2005

^^ Une victoire de plus :-) Va-y émi fonce!! l'arrivée est proche!! moi, je crois en toi :$! courage!!

Écrit par : Vanille | 26/04/2005

Les commentaires sont fermés.