30/03/2005

do not disturb

putain...pas franchement "la positive attitude", comme chante l'aut' pétasse.
Le centre est sans dessus dessous...le départ de Nacir dans la soirée nous a tous foutu un putain de coup de massue.
Le pire c'ewt qu'il chialait comme un mome en disant qu'il était désolé...et je crois que cette fois il le pensais vraiment...
On attend toujours des nouvelles de cécile...
 
Tout le monde est enervé après gégé, même si on sait tous ici, que filé de la méta c'était pas forcément une super idée.
 
Moi je me sens pas terrible...je me demande si une fois sortie d'ici j'arriverais à continuer...si toute la réalité du monde de dehors ne va pas me saouler et si je ne vais pas etre tentée...je le serais de toutes façon...c'est évident...j'ai reçu un message d'un mec qui a passé la soirée avec nous l'autre soir. J'avais bien capté qu'il me draguait un peu. Il a eu mon numéro avec uen cop. il voudrait qu'on se revoit et tout le tralala...bien sur c'est cool, et ça fait toujours plaisir...mais je sais qu'il consomme...et j'ai déjà donné dans le délire...
 
je sais que je ne dois plus etre avec quelqu'un qui consomme quoi que ce soit...c'est vital...
A ma première cure, j'ai rencontré un mec vraiment extra...j'ai kiffé quasiment tout de suite...on avait un peu la même histoire, on se comprenait très bien, on aspirait plus ou moins aux même trucs...Mais on était hyper bien entouré, dans la même dynamique de sevrage...une fois dehors, ça à pas été la même....il a pas trouvé de taf tout de suite, donc c'était cette "société de merde qui voulait pas de lui, qui le rejetait après les efforts qu'il avait fait, que s'il avait su il aurait continuer, parce qu'en plus ça lui permettait de faire du biz, etc...". et forcément bin il a replongé...Et avec lacame, tu peux pa te permettre de mettre en application la phrase d'oscar wilde qui dit "le meilleur moyen de resister à la tentation c'est d'y céder", parce que dans cette situation, bin t'en crève si t'y cède ne serait-ce qu'une fois..parce que tout est à refaire...et plus ça va plus c'est dur...
Lui il a replongé assez rapidement..et le plus naturellement du monde, et bin j'ai fais la même...
 
Là non !, j'ai plus envie...ça m'emmerde...
Un mec clean..ou rien...Ma vie doit etre clean, elle à été crad assez longtemps comme ça .
 
Faut que j'avance...

11:52 Écrit par emi | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

Commentaires

Salut Emi J'arrive enfin à ouvrir un blog :-s
Il s'en est passé des choses apparement
Pour te remonter le morale sache que tout est encore possible pour toi, ce sera dure et il faudra probablement faire des choix mais j'ai confiance en toi.
N'oublie jamais que nous sommes la pour te soutenir
Amitiées

Écrit par : Yves | 30/03/2005

... Je comprends ce que tu veux dire... C'est pas simple, de plus que je pense qu'on garde toujours un minimum de "contacts" avec le milieu, même sans le vouloir... La tentation est toujours présente. Mais ptet qu'apres un certain niveau c'est plus facilement gérable, moins tentant... C'est progressif mais si on le veut réellement, on y arrive, j'en suis persuadée...
Je sais, c'est facile à dire comme ça...
Baisses jamais les bras, moi chui sure que tu veux en sortir et que tu y arriveras !
Bisous

Écrit par : Val | 30/03/2005

oui c'est clair faut plus fréquenter ceux qui prennent ....faut vraiment couper tout contact ......plus facile à dire qu'à faire hein ;-))))
bonne soirée et bisous

Écrit par : bio | 30/03/2005

... emi, t'es dans le bon, tu es sur la 3eme bande de l'autoroute et ça roule bien, continue...

Écrit par : Piero | 31/03/2005

Salut Emi tu vas bien ?

Écrit par : Yves | 01/04/2005

No new Heuuu, jme suis habituée à te lire tt le jours moaaaa ;)
J'ispere que tout va bien
Bizz

Écrit par : Val | 01/04/2005

Emu-Emi
Chère Emi,

Je suis accroc, a ton carnet... Continue a écrire, tout en sachant que tu lances la dans une toxicomanie tout a fait particulière. Miller a dit qu'il était plus difficile d'arreter d'ecrire que d'arreter de fumer... Je le crois sans peine. Tes mots ont une valeur énorme. Si tu réussis cette substitution la, le monde n'en sera que meilleur.

Tu sais que j'hésite a ton sujet... Fiction ou réalité... Peu importe, ca accroche, ca remue, ca sent bon l'émotion, le réel, le magique, le cruel aussi, parfois...

Je lis rarement mes blogs favoris avec le son... Et voila que lors de cette visite, tu me fais un plaisir immense... "Sometimes it snows in April"...

J'ai du écouter cette chanson des milliers de fois, dans ma chambre d'ado. "Prince and the Revolution - Parade", Album blanc et noir, Vinyle fragile, aiguille remise sans cesse sur le meme sillon, celui ou les premieres notes de piano et de guitare t'expédient sans escale dans les contrées insondables de la mélancolie... Mes premieres cigarettes fumaient tranquilles, a la verticale, magie bleutée... Moi allongé sur mon lit, le coeur déja pris par des amours déja mortes, sans la moindre idée de tout ce que ce myocarde aurait a traverser d'infiniement plus intense dans les 17 années qui allaient suivre, j'écoutais prince me dire que, oui, parfois, il neige en avril... Pauvre Tracy...

Continue !

Et si tu peux recevoir des visites au centre, je t'apporterai des bouquins ;)

Écrit par : Jorael | 03/04/2005

... Et alors, pas de nouvelles???
Pas de nouvelles, bonnes nouvelles....

Écrit par : Piero | 04/04/2005

Les commentaires sont fermés.